// actualités

Actions syndicales

LogiEst, Acte II errare humanum est

Suite à l’ntervention de A&CP Lorraine (cf notre unsf@-91), LOGIEST a modifié ses procédures de Conception Construction.

Elle a d’abord annulé l’opération la plus importante de 60 logements à Blénod, pour la relancer conformément à ses obligations en procédure restreinte, toujours en Conception Construction mais (en principe) avec des prestations et indemnités niveau APS, un jury réglementairement constitué, …

Toujours suite à l’intervention de A&CP, mais cette fois-ci pour les 5 autres opérations lancées également en Conception Construction, LOGIEST reconnaît là aussi une partie de ses erreurs mais a décidé :
– de maintenir le principe d’un appel d’offre ouvert (bien qu’elle écrive curieusement le contraire dans ses pièces administratives)
– de proposer désormais un principe de rémunération au pavillon ou au logement “type” , lui permettant d’indemniser chaque réponse de 730 à 1 534 euros, selon l’importance de l’opération. A noter que si vous répondez aux 5 dossiers, votre groupement pourra toucher jusqu’à 1 846 Euros pour les 5 opérations. Bien sûr, il ne faut pas exagérer : comme il n’est pas précisé que c’est du HT, ces chiffres sont probablement du TTC.

Royal, non ? Bon d’accord, ce n’est pas un concours sur esquisse, c’est sur APS, … en fait plutôt sur APD, … bon OK, vues les pièces à rendre (plans de fondations, descriptif détaillé, quantitatif, fiches techniques de tous les produits, …), pratiquement sur DCE. Mais 730 euros, ça reste une somme quand même. Et puis les délais eux au moins sont nickels : par exemple pour les 20 maisons à Saint Louis, il y a 16 mois pour tout faire, donc y compris le PC de 6 mois et ses 2 mois de recours : il reste quand même encore 8 mois pour tout concevoir et tout construire. Du coup, c’est quand même normal qu’il y ait des pénalités assez lourdes.

Certes, LOGIEST ne précise pas les montants de ses opérations (c’est pourtant une obligation, mais elle ne peut pas non plus tout respecter), ne donne pas de CCAP adapté à la procédure (rien qu’un banal CCAP travaux, mais est-ce vraiment grave ?) : il ne faut pas s’arrêter pour autant à ces détails, car pour une fois, il suffit de répondre à l’intégralité du cahier des charges pour pouvoir être indemnisé. Et vue la rigueur dont fait preuve indubitablement LOGIEST, il ne viendrait même pas à l’idée de ce maître d’ouvrage de disqualifier une équipe (et donc de ne pas l’indemniser) sous prétexte que celle-ci n’aurait pas complètement respecté l’alinéa b de la 12 ème page du document  n°7. Dans le fond, gagner sa vie n’a  jamais été aussi simple : il suffit de tout lire et de répondre à tout.

Pour dire les choses tout à fait clairement, et bien qu’A&CP estime toujours ces procédés non conformes aux textes, ce mail n’est pas un appel à boycott (de toute façon, personne n’en a le droit) mais tout le contraire : nous invitons tous nos confrères à répondre avec leurs entreprises préférées à LOGIEST, dont les efforts pour fournir un travail décent au plus grand nombre, nous semblent particulièrement méritoires par ces temps de crise*. Donc, merci à LOGIEST !

On allait presque oublier : ce n’est pas parce qu’on est avec des logements “type” à mettre sur des terrains différents (avec des orientations différentes, des accès différents, des environnements différents, … etc)  que LOGIEST ne veille pas à la qualité : que nenni, il faudra que chaque projet soit optimisé et labélisé BBC effinergie. Bravo, LOGIEST !

Alors, … à vos crayons !

* Et pour ceux qui jugeraient malgré tout insuffisantes  ces conditions, rien ne leur interdit de proposer leur projet à plusieurs entreprises : comme le réglement ne prévoit nulle part d’exclusivité de la maîtrise d’œuvre, ils devraient pouvoir toucher  autant de fois les indemnités prévues par Logiest. Plusieurs fois royal, assurément :-)


UNSFA  LORRAINE
L’union des syndicats d’architectes de Lorraine

Discussion

Pas de commentaires pour “LogiEst, Acte II errare humanum est”

Poster un commentaire

Simple Calendar

26 février 2018
2 mars 2018

Se connecter