// actualités

Actions syndicales

Billet d’humeur : MAPA et honoraires #1

Les propositions d’honoraires en MAPA (Marché A Procédures Adaptées) divisent actuellement les architectes, les perdants reprochant souvent aux lauréats de baisser outrageusement leur prix pour obtenir le marché.
Reste que l’invective et le ressentiment sont destructrices pour toute profession : l’unsfa vous propose dans 3 numéros à venir de regarder et d’analyser objectivement la situation à partir d’exemples réels, d’en tirer collectivement un certain nombre de conclusions, pour vous offrir au final un outil fort simple, et pourtant essentiel. Ce sera ensuite à chacun d’agir en toute connaissance de cause et selon sa conscience.

1 – Comment un architecte obtient 27% de la rémunération prévue

Un Conseil Général en Lorraine lance un appel d’offres ouvert auprès des architectes pour la réalisation d’une maison d’accueil de personnes handicapées :
Budget : un peu moins de 2M€ HT
Mission demandée : Diag + Base + Exe + SSI
Taux pour la maîtrise d’œuvre (estimé par le programmiste) : 13,15 %

Suite à l’analyse de la commission technique, 14 offres sont examinées suivant le règlement de l’appel d’offres avec pour seul critère dans le règlement une répartition de “40% pour le prix et 60% pour la méthodologie”.

Pour les prix, les offres s’étalent de 12,9% à … 8,7 % : aucun n’est donc supérieur à l’estimation du programmiste. En toute rigueur, on aurait pu penser que toutes les équipes allaient avoir la note maximale pour le critère prix, et que le choix allait se fonder sur la seule appréciation de la méthodologie.

Et bien non, le maître d’ouvrage et sa commission en décident tout autrement :
– les prix sont re-échelonnés suivant une échelle de valeur qui va de 12,78 points pour le moins cher à 8,61 points pour le plus cher (admirez la précision à 2 chiffres derrière la virgule)
– la méthodologie est quant à elle appréciée de 4 points pour le moins pertinent (?) à 17 points pour le plus pertinent (??) (admirez l’étendue et la rondeur des chiffres)
Résultat : bien qu’on apprenne depuis l’école primaire qu’on ne peut additionner des kilos de carottes et des troupeaux de moutons, le maître d’ouvrage procède, selon la célèbre formule du docteur SPUNTZ (c.à.d. totalement obscure !), à cette addition pour classer comme par hasard en 1er l’offre la moins chère (ouf !). Toutefois, l’offre classée en 2nd le talonne de près, à moins de 0,6 point, alors qu’elle est à 11,25% en taux d’honoraires. Ecart brut entre les 2 : 72 000 €HT pour à peine la moitié de 1 point, excusez du peu.

Quand on sait que le premier soustraite 57% à son BET contre 28% pour le second, l’heureux (?) lauréat n’atteint que 27% de la rémunération totale prévue initialement par le maître d’ouvrage : encourageons-le tous en chœur, il est sur la bonne voie, le facteur 4 est bientôt en vue… Dommage qu’il ne s’agisse que de ses honoraires ! A ce taux, a-t-il d’autre choix  que de bâcler son travail et d’en rechercher un autre rapidement (et toujours aussi peu cher, probablement) ?

Ce qu’on peut en déduire :
1 – contrairement à ce que semblent croire les architectes, les estimations des maîtres d’ouvrage sont le plus souvent réalistes (et nous verrons pourquoi au 3ème billet).
2 – contrairement aux apparences et à la loi, la péréquation est ici non détaillée et totalement obscure et donc non transparente : elle permet au maître d’ouvrage de faire ce qu’il veut.
3 – le prix bas créé un effet d’aubaine souvent “irrésistible” pour un maître d’ouvrage mal conseillé, mais les SEULS responsables du niveau de l’offre  sont bien les architectes, pris individuellement.

Parce qu’il y aura toujours plus bas que bas, celui qui a gagné ici perdra la prochaine fois. Chaque “victoire” dans ce type de configuration est une victoire à la Pyrrhus, pour le lauréat comme pour toute sa profession.
Est-ce la seule manière de remporter un contrat public en MAPA ? Est-ce là un défaut intrinsèque au MAPA ?

-> La suite dans le billet Mapa et honoraires #2.

UNSFA  LORRAINE
L’union des syndicats d’architectes de Lorraine

Discussion

Pas de commentaires pour “Billet d’humeur : MAPA et honoraires #1”

Poster un commentaire

Simple Calendar

26 février 2018
2 mars 2018

Se connecter